mardi 20 janvier 2015

Urgent mercredi rassemblement devant le siège du PS à 10h à l' appel de la CGT commerce

mis à jour le 20 janvier 2015 >>TRAVAIL DU DIMANCHE-TRAVAIL DE NUIT >>TRAVAIL DU DIMANCHE - TRAVAIL DE NUITPublié le lundi 5 janvier 2015 A PARIS ET DANS TOUTE LA FRANCE

Le 21 janvier tous ensemble pour dire non au projet de loi Macron

Le 26 janvier 2015 sera le premier jour de l’examen du projet de loi scélérate du ministre Macron par l’Assemblée Nationale.Cette loi tend, notamment, à la banalisation du travail du dimanche et de nuit sous prétexte de redynamiser l’économie. Nous le savons, c’est FAUX !Il est prévu de modifier l’Article 2064 du Code Civil et l’Article 24 de la loi du 8 février 1995 qui reconnaissent la particularité du contrat de travail, l’employeur pourrait convenir de conventions dérogeant à toutes normes conventionnelles et accords existants. Il aurait la possibilité de rendre le travail du dimanche obligatoire sans majoration de salaire. Mais, le pire, figure plus discrètement dans le projet Macron, bien plus grave que le travail du dimanche qui ne sert que d’épouvantail.Le projet de loi Macron a pour but de s’affranchir du droit du travail et l’offensive menée en parallèle contre les Conseils de prud’hommes vise à réduire les salariés à un état de dépendance et de soumission. L’existence même des instances représentatives des salariés CE, CHSCT est remise en cause.Les Plans de licenciements collectifs seront facilités.C’est collectivement qu’il faut agir pour faire reculer les tenants de notre asservissement programmé et l’augmentation des bénéfices à notre détriment.Après le CICE, la loi de sécurisation de l’emploi, les réformes territoriales, le pacte de responsabilité, la suppression des élections prud’homales, la loi Macron est une régression sociale inacceptable, antidémocratique, aggravant la politique d’austérité et favorisant la rentabilité financière pour le patronatC’est une nouvelle attaque contre nos droits et notre vie privée.La fédération CGT Commerce et Services appelle les salariés d’Ile de France à se rassembler :Le 21 Janvier 2015 à 10h00Rassemblement à Paris devant le siège du Parti Socialiste, rue de Solférino, 75007 Paris pour demander l’abandon de ce projet de loi •  Contact  •   Partager  • 

Aucun commentaire: