jeudi 18 décembre 2014

Le plan de relance de Carrefour pour Erteco/Dia [B. Merlaud] 12 Décembre 2014

  Le plan de relance de Carrefour pour Erteco/Dia [B. Merlaud] 12 Décembre 2014 Georges Plassat vient de présenter au comité central d'entreprise d'Erteco son plan de relance pour les magasins Dia. Des conversions vers la proximité sont prévues pour une partie du parc. L'avenir des magasins restants est plus flou et repose la question du lancement de Supeco en France. Erteco France est le nom de la filiale, tout juste revenue dans le giron de Carrefour, qui exploite les magasins Dia en France. Elle organise, ces 11 et 12 décembre, son premier comité central d'entreprise depuis le changement de groupe. Selon le syndicat FO, le PDG de Carrefour ne s'est pas montré tendre, hier, sur la gestion précédente de Dia France, trop centrée sur les coûts, amaigrissant les effectifs et ne consentant aucun investissement. Georges Plassat a au contraire promis de remettre à niveau les points de vente. Lors de "journées de solidarité", 400 cadres du groupe ont déjà participé à "un semblant de remise à l'état du parc magasins". Les prix seront "ajustés" Les points de vente seront relookés, les budgets maintenance revus à la hausse pour avoir "des magasins propres". Dès janvier, les assortiments seront réduits et travaillés pour dégager davantage de marge. Les prix seront "ajustés". Carrefour va s'attaquer aux problèmes récurrents de ruptures et veut améliorer la logistique au service des magasins. Les sites "moribonds" auront droit à des heures de travail supplémentaires. Deux ans pour changer d'enseigne Les changements d'enseigne, eux, seront étalés dans le temps. Carrefour se donnerait même jusqu'à deux ans pour boucler ce chantier. Les magasins ayant une vocation de proximité adopteront l'une des enseignes du groupe : City, Contact, voire Market pour les plus grandes unités. La rentabilité de certains points de vente sera étudiée de près, et justifiera peut-être des fermetures ou cessions. Quant aux 56 points de vente dont Carrefour doit se séparer suite à la décision de l'Autorité de la concurrence, les discussions avec les éventuels repreneurs démarreront début janvier. Supeco en réflexion Tout le parc Dia français, néanmoins, n'a pas vocation à adopter une enseigne de proximité ou de super. Question d'implantation et de potentiel. Pour ces magasins, à date, Carrefour n'avance guère d'hypothèse précise. Le distributeur se borne simplement à annoncer des réflexions en cours sur une conversion de certains points de vente au concept Supeco. Cette enseigne de supermarché discount, mâtiné de cash and carry, s'adresse aussi bien aux particuliers qu'aux professionnels (avec des ventes possibles à la palette !). Lancé en Espagne en 2012 (12 magasins à date), Supeco a fait son apparition cette année en Roumanie et au Brésil. Les réflexions sur un lancement en France, en interne, ne sont pas nouvelles, mais "la maturité du marché" faisait jusqu'à présent hésiter le distributeur. Retour vers Les actus A lire sur le même sujet Combien Carrefour a payé pour Dia - 02/12/14 Gérard Lavinay prend la tête de Dia France chez Carrefour - 01/12/14 Carrefour devra céder 56 magasins pour récupérer Dia France - 25/11/14 Supeco : Carrefour ajuste le concept et le teste à l'international - 13/10/14 Acheter un exemplaire Franchise : les opportunités Les archives (abonnés) Les mots-clés associés > Carrefour> Dia> Supeco AccueilLES WEB +LES MAGASINSLES PRODUITS Twitter RSS Informations générales Contributeurs Lineaires.com est édité par les EDITIONS DU BOISBAUDRY 13 square du Chêne Germain - CS 77711 35577 Cesson-Sévigné Cedex Tél : 02 99 32 21 21 - Fax : 02 99 32 89 20 Copyright © 2008 Editions du Boisbaudry Cliquez ici pour découvrir tous les titres des Editions du Boisbaudry

Aucun commentaire: