mercredi 20 octobre 2010

Carrefour devant les prud'hommes

Carrefour devant les prud'hommes

AFP
15/10/2010 | Mise à jour : 20:35
Réagir

Le groupe Carrefour comparaissait vendredi matin devant le conseil des prud'hommes d'Evry (Val-de-Marne), face à 182 salariés venus de cinq magasins qui accusent leur employeur, notamment, de les rémunérer à un tarif moins élevé que le Smic.

L'avocat des employés du groupe de distribution, Me Jean-Toussaint Giacomo, a détaillé un salaire qui n'atteint le salaire minimum interprofessionnel de croissance que si on y inclut le temps de pause. Sans compter cette pause, "la contrepartie de leur travail est inférieure au Smic", dit-il. Le rappel de salaire demandé par l'avocat varie de 2.000 à 4.000 euros, selon les salariés.

"Le Smic, c'est important pour nous", souligne Philippe Bouvard, délégué syndical CFDT, qui précise que le salaire mensuel net d'un "jeune de niveau un, sans horaires de nuit" est de 1.100 euros. Il ironise sur une affiche placardée dans les locaux destinés aux salariés chez Carrefour : "J'ai le bon salaire pour le travail que je fais".
Une autre employée évoque, elle, une pointeuse située loin de la salle de repos, qui fait perdre de précieuses minutes, par exemple lorsque les clients demandent un renseignement pendant le temps de pause.

Jean-Pierre Meissat, porte-parole de Carrefour lors de cette audience et directeur du magasin d'Etampes (Essonne), conteste les accusations : "Les salariés sont rémunérés 22% au-dessus du Smic". "Une hôtesse de caisse avec six mois d'ancienneté aura touché, à la fin de l'année, 19.650 euros", détaille-t-il. Il ajoute que "la rémunération est le fruit d'accords signés par l'entreprise et les partenaires sociaux".

Les 182 salariés sont employés dans les magasins Carrefour de Villabé, Etampes (Essonne), Montesson (Yvelines), Ivry (Val-de-Marne) et Villiers-en-Bière (Seine-et-Marne). Le décision sera rendue le 1er février 2011.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2010/10/15/97002-20101015FILWWW00594-carrefour-devant-les-prud-hommes.php



Aucun commentaire: