jeudi 29 avril 2010

RELANCE NEGOCIATIONS NAO

    La CGT ne s’est pas trompée sur la teneur des prétendues revendications déposées par FO et CFDT concernant la réouverture des négociations NAO.
La CGT rappelle à nouveau aux salariés que les baisses d’effectif, le refus d’embauche, les restructurations, les suppressions de certains services « caisses EPCS, balances Fruits et Légumes…etc. », sont la conséquence de l’accord signé par FO et CFDT EN FEVRIER 2008.
Cet accord à été dénoncé par la CGT qui a refusé de le signer car il entrainerait irrémédiablement une dégradation des conditions de travail.
A ce jour ni FO ni CFDT ne remettent en cause leurs signatures, mais en toutes hypocrisie lancent des appels à la grève...
Même démarche sur la question des salaires ex : aucune dénonciation sur la suppression de la prime d’ancienneté  signée par FO/CFDT, pire ils   persistent à négocier sur les propositions de la Direction :
A ce sujet LA DERNIERE PROPOSITION DE LA DIRECTION FAITE EN CATIMINI SERAIT LA SUPPRESSION DE LA PRIME D’ABSENTEISME  POUR L’INCLURE SUR LE SALAIRE DE    BASE SOIT 0,5% DE PLUS D’AUGMENTATION DE SALAIRE, INACCEPTABLE POUR LA CGT… !!!
La CGT constate que rien n’a changé dans le comportement des signataires habituels, elle prend acte
-    Du refus de FO/CFDT de mettre en place une plate forme commune    revendicative sur les salaires et l’emploi
-    Du refus de dénoncer la signature de l’accord G.P.E.C sur l’emploi
-    Du refus de mettre à plat l’ensemble des accords signés depuis 1999 ayant supprimé la majorité des acquis

Les syndicats C.G.T de la région Ile de France attendent des résultats de la réunion  qui aura lieu le 28 avril 2010 pour prendre des décisions de la suite à venir
Suite à cette réunion la direction a accepter de rencontrer les organisations syndicales le 7mai 2010 La C.G.T restera vigilante et prudente aux propositions de la direction 
VOS   ELUS   C.G.T

Aucun commentaire: