lundi 29 mars 2010

TRACT PRIME ABSENTESIME 29.03.10

LOGO CGT CARREFOUR PLANETE.JPG

 

 

 

 

     

Une véritable provocation !

C’est les mots qui viennent immédiatement à l’esprit quand on regarde l’offrande faite par carrefour en matière « d’augmentation de notre pouvoir d’achat » !

 

Pour atténuer le scandale des 1% misérablement lâchés cette année au titre de l’augmentation de nos salaires, Carrefour surenchérit dans le cynisme en mettant en place une prime basée sur la réduction du taux collectif d’absentéisme par magasin !

 

Sans qu’il soit besoin de s’appesantir sur le montant dérisoire de celle-ci qui, même si les « objectifs » de réduction sont atteints, ne représentera que 76 € nets par an pour un salarié à temps complet (6,33 € par mois !), c’est bien sur le « principe » même de cette obole qu’il convient de s’interroger…

 

Malgré la dénonciation incessante de la CGT sur les suppressions massives d’emplois, malgré la dégradation constante des conditions de travail, la surcharge des tâches et l’accélération des cadences, c’est désormais à notre état de santé que Carrefour s’en prend aujourd’hui !

 

Vous vivez de plus en plus mal au sein de l’entreprise mais surtout, ne tombez pas malade et évitez les accidents de travail ! Car vos collègues seront alors bien fondés à vous montrer du doigt et à vous accuser de leur avoir fait perdre la prime collective du fait de votre arrêt de travail !... C’est bien évidement le rêve de Carrefour !!!

UN PUR SCANDALE !

Comment Carrefour peut il imaginer prendre à ce point ses salariés pour des imbéciles alors que la grande distribution est un des plus gros secteurs pourvoyeurs de maladies musculo-squelettique, de maladies professionnelles, de dépressions et d’accidents du travail, comment osent-t-ils donc proposer un tel  concept de « prime » aussi discriminatoire qu’abject ?

 

En effet, après avoir dégradé de manière constante nos conditions de travail et fait exploser le nombre de maladies et d’accidents, l’entreprise peut elle avoir l’arrogance de proposer un tel système qui conduira les salariés à se critiquer les uns les autres et à dénoncer celui ou celle dont l’état de santé s’affaiblira un court instant ??

 

Jamais le concept du « DIVISER POUR MIEUX REGNER »

n’aura été aussi bêtement évident de la part d’une entreprise !

Nous ne devrons pas tomber dans ce piège aussi honteux que grossier à notre égard !

 

C’est méprisant ! Les salariés ne réclament pas l’aumône et se rappellent que les plus sombres pages de notre histoire ont été écrites lorsqu’une « élite » tentait de jeter à la vindicte populaire une catégorie d’êtres humains !!!

 

Que carrefour prenne ses responsabilités : si les salariés tombent plus souvent malade, si les accidents de travail se multiplient c’est du fait de l’exploitation honteuse que subissent les salariés dont la surcharge de travail permanente qui leur est imposée de part les réductions massives de postes  !

 

FAUT IL QUE L’ENTREPRISE SOIT A CE POINT INDIGNE POUR PROPOSER UNE PRIME BASÉE SUR L’ÉTAT DE SANTÉ DES SALRIÉS QU’ELLE  A ELLE-MEME CONTRIBUÉ A DÉTÉRIORER ??!

NOUS NE SOMMES PAS DES MENDIANTS PRETS A SAUTER SUR TOUTES LES MIETTES QUE CARREFOUR NOUS LACHES DU HAUT DE SON MÉPRIS TOUJOURS PLUS GRAND !

 

PARIONS ENSEMBLE QUE SOUS PEU,

NOUS REUSSIRONS COLLECTIVEMENT A LEUR FAIRE RAVALER  LEUR ARROGANCE !

main-stop.jpg

 

TOUCHE PAS

A MA SANTÉ


Aucun commentaire: